CHD CERGY-PONTOISE

23 boulevard de l’Oise 

95030 Cergy-Pontoise

Tél. : 01 30 75 89 89

Fax : 01 30 75 89 88

Cabinet CHD Val d’Oise

CHD VAL D'OISE

Pour être plus proche de vous, CHD AVEXI est présent sur 26 sites et se classe parmi les 10 premiers cabinets français.500 collaborateurs dont 50 associés ont le désir de vous accompagner dans votre quotidien mais également dans les moments importants de la vie de votre entreprise. Véritable partenaire, notre structure est à dimension humaine et a pour objectif :

  • d’être proche de ses clients : le secret professionnel participe à notre relation de confiance.
  • de travailler à vos côtés : votre conseiller met un point d’honneur à venir à votre rencontre, dans votre structure.
  • de parler le même langage : nous vous accompagnons et il nous semble essentiel de vous transmettre une information claire, étayée, de répondre à toutes vos questions afin que vous puissiez exploiter les réponses.

Une qualité de service reconnue

Notre équipe est constituée de spécialistes de l’expertise comptable, audit et conseil. Voici ses deux missions principales :

  • vous libérer de vos obligations comptables, juridiques, sociales et fiscales,
  • vous prodiguer au bon moment des conseils de qualité pour améliorer la performance de votre entreprise, être acteur de votre développement et aborder l’avenir avec sérénité.

Que ce soit dans le domaine comptable, juridique, social ou fiscal, nous ne sous-traitons aucune mission. Ce sont nos équipes locales qui interviennent sur votre dossier, chacune dans leur domaine de prédilection. Ce qui permet une connaissance globale de votre structure et facilite la qualité de l’échange et la réactivité.

De plus, nous utilisons des outils à la pointe, véritables facilitateurs de la gestion de votre entreprise : numérisation de dossiers, bilans imagés, vidéo conférence…

Ce sont toutes ces priorités, réellement identifiées par le cabinet, qui nous ont permis d’être certifiés Iso 9001.

Pour vous permettre de vous consacrer à votre cœur de métier en toute sérénité.

  • Tenue complète ou partielle de votre comptabilité.
  • Prise en charge de votre administratif.
  • Echéancier des charges.
  • Elaboration des comptes annuels (bilan, compte de résultat…).
  • Formation de votre personnel comptable.
  • Accompagnement à la mise en place de vos procédures administratives et comptables.
  • Mise à disposition d’un système informatique pour le partage de l’information comptable en toute confidentialité.
  • Etablissement du dossier de gestion des centres de gestion.
  • Etablissement des plans de trésorerie.
  • Mise en place du tableau de bord de l’entreprise.
  • Situation intermédiaire.
  • Compte de résultat prévisionnel.
  • Calcul des prix de revient et des marges.
  • Diagnostics et analyse de rentabilité.
  • Projets d’investissement et de financement.
  • Analyse des coûts.
  • Evaluation des entreprises.
  • Transmission des entreprises.
  • Etablissement des déclarations fiscales (déclaration de TVA, liasse fiscale annuelle, taxe professionnelle…)
  • Optimisation de la gestion fiscale.
  • Déclaration des revenus.
  • Assistance en cas de contrôle fiscal.
  • Simulation d’impôts.
  • Etablissement des plans de trésorerie.
  • Mise en place du tableau de bord de l’entreprise.
  • Situation intermédiaire.
  • Compte de résultat prévisionnel.
  • Calcul des prix de revient et des marges.
  • Diagnostics et analyse de rentabilité.
  • Projets d’investissement et de financement.
  • Analyse des coûts.
  • Evaluation des entreprises.
  • Transmission des entreprises.
  • Choix de la structure juridique de l’entreprise
  • Formalité de constitution de l’entreprise
  • Assemblée Générale annuelle
  • Dépôt des comptes aux greffes
  • Augmentation de capital et autre restructuration de sociétés
  • Assistance à la transmission d’entreprise
  • Rédaction des contrats de travail.
  • Etablissement des bulletins de paies.
  • Application des procédures de licenciement.
  • Règlement des litiges avec les salariés, mise à pieds…
  • Etablissement des déclarations sociales.
  • Assistance en droit du travail.
  • Prévoyance sociale du chef d’entreprise.
  • Prévision des régularisations des charges sociales

CHD VAL D’OISE s’occupe de votre entreprise mais vous conseille aussi personnellement. Question Patrimoine analyse votre situation patrimoniale et vous propose les stratégies et les produits les plus adaptés à votre profil d’investisseurs et à vos objectifs patrimoniaux. Question Patrimoine saura valoriser votre épargne, préparer votre retraite, optimiser votre fiscalité, transmettre votre patrimoine et protéger votre famille. Un expert à votre disposition : votre-conseiller@chd-avexi.fr Parce que votre protection sociale et celle de vos salariés fait partie intégrante de la vie de l’entreprise, Protexpert réalise un audit de vos besoins et, en fonction des obligations légales et de votre stratégie, vous propose une mutuelle ou un contrat de Prévoyance. Un expert à votre disposition : votre-conseiller@chd-avexi.fr

Parce que vos choix d’aujourd’hui, permettront les choix de demain, EIS vous accompagne afin d’optimiser votre retraite. Son équipe dédiée réalisera un diagnostic de vos droits acquis, analysera avec vous vos objectifs de retraite et vous informera des produits mis à votre disposition. Il saura tenir compte de vos spécificités mais également des opportunités liées à l’évolution de la réglementation. Ensemble, vous établirez un plan d’actions personnalisé en optimisant vos droits auprès des régimes obligatoires et en mettant en place des solutions complémentaires. EIS est à vos côtés dès aujourd’hui pour vous permettre de bien préparer demain. Pour un avenir serein, contactez EIS : votre-conseiller@chd-avexi.fr

Chaque jour, votre équipe et vous, mettez toute votre énergie et votre savoir-faire à produire des biens et services tout en faisant face aux exigences du marché. Notre équipe de spécialistes est là pour vous fournir tous les outils nécessaires au pilotage de votre entreprise. Notre objectif : vous conseiller au quotidien et aux moments clés de la vie de votre société pour une entreprise encore plus performante. Vous n’avez pas de service comptable et préférez nous déléguer la totalité de cette mission ? Nous nous chargeons de la saisie de vos pièces comptables, ainsi que de toutes les obligations administratives, comptables, juridiques et fiscales de votre entreprise. Ensuite, nous mettrons un point d’honneur à vous apporter le conseil qui en découle.

==>Vous disposez d’un service comptable interne ?
Nous l’accompagnons dans son quotidien :

  • Nous le conseillons sur ses procédures et sa démarche,
  • Nous lui proposons des formations adaptées à votre activité,
  • Nous mettons en place des outils de suivi et d’aide à la décision,
  • Nous réalisons un suivi mensuel permettant une détection des besoins rapide et précise.

Dans les deux cas, nous vous proposons un bilan imagé qui vous permettra une appropriation plus fine du résultat de votre entreprise. Notre équipe analysera, avec vous, tous les chiffres clés de votre bilan avec l’aide d’outils conviviaux informatisés. Nos collaborateurs sont formés aux spécificités des PME et répondent à vos besoins : conseils en gestion, optimisation des profits, optimisation sociale et fiscale, inventaire des immobilisations, véhicule de fonction ou frais de déplacements, accompagnement dans les procédures de cessation de paiement, préparation à la transmission…

==> Vous êtes artisan et vous préférez vous consacrer à votre cœur de métier plutôt qu’à des tâches administratives ?

Nous sommes là pour vous décharger de toute votre saisie comptable, des obligations légales liées à votre activité comme l’établissement de votre bilan ou vos déclarations fiscales, par exemple. Nous vous proposons ensuite une analyse des résultats de votre activité à travers des échanges simples, courts et réguliers. Notre objectif est d’être toujours à vos côtés.

Comment ? En étant à votre écoute et en répondant à vos interrogations et vos besoins rapidement. Vous désirez vérifier votre politique tarifaire ?
Chaque année, notre équipe peut analyser votre bilan et reconstituer votre chiffre d’affaire à partir de vos achats de matières premières et de vos coûts salariaux.
Nous vous accompagnons ainsi dans votre travail, au jour le jour.

==> Vous travaillez dans le milieu médical ou para-médical, dans le domaine du conseil ou du juridique ? Votre activité est très prenante et vous désirez déléguer toute la partie administrative à un partenaire ? Nous vous proposons les services d’une équipe dédiée, spécialisée et constituée spécialement pour répondre à vos spécificités.
Nous nous chargerons de la tenue de votre comptabilité, de l’établissement de vos comptes et de vos déclarations fiscales et sociales.
Nous savons cependant, que votre situation personnelle est très en lien à votre situation professionnelle, et c’est pour cela que nous pouvons travailler ensemble, pour optimiser votre situation personnelle en fiscalité, prévoyance, retraite…
Notre équipe dédiée saura vous conseiller pour faire évoluer votre structure, mais répondra aussi aux questions très concrètes que vous vous posez, par exemple :

  • Quand et comment créer une Société d’Exercice Libérale (SEL) ?
  • Vous achetez un local professionnel : faut-il créer une SCI ?
  • Faut-il fonctionner avec des frais de déplacements forfaitaires ou acheter un véhicule et le mettre à l’actif du bilan ?

==> Vous dirigez une association et avez besoin d’être accompagné par une équipe de spécialistes, pour réaliser votre compte administratif à remettre aux organismes de tutelles ou votre budget prévisionnel ?

  • Vous avez besoin d’une aide sur le montage ou le contrôle de dossier spécifique, tel un dossier d’agrément destiné au CROSMS ?
  • Vous réfléchissez à la façon de maximiser le financement de votre association ?
  • Vous vous interrogez sur un risque de fiscalisation de votre association ?
  • Vous avez besoin d’une aide sur le montage ou le contrôle d’un dossier de subvention ?
  • Vous dépassez les seuils de subventions ou de dons reçus nécessitant la nomination d’un commissaire aux comptes ?
  • Vos procédures juridiques sont-elles à jour ?

CHD VAL D’OISE vous propose l’accompagnement de ses spécialistes, tous ayant acquis une véritable expertise dans le domaine associatif. Du conseil à la réalisation, ils sauront vous apporter une aide technique au suivi comptable, vous informeront sur toutes les nouveautés comptables, juridiques ou fiscales qui vous touchent directement. Pour une mission de fond ou au pied levé, ils seront à votre écoute.

Val-d'Oise

Val-d’Oise

Image illustrative de l'article Val-d'Oise

Val-d'Oise

Administration

Pays      Drapeau de la France France

Région  Île-de-France

Création du département           1er janvier 1968

Chef-lieu

(Préfecture)      Pontoise (préfecture : Cergy)

Sous-préfectures             Argenteuil

Pontoise

Sarcelles

Président du

conseil départemental  Arnaud Bazin (LR)

Préfet   Jean-Yves Latournerie

Code Insee         95

Code ISO 3166-2               FR-95

Démographie

Gentilé Val-d'Oisiens

Population         1 205 539 hab. (2014)

Densité 968 hab./km2

Géographie

Superficie           1 246 km2

Subdivisions

Arrondissements            3

Circonscriptions législatives        9

Cantons               39

Intercommunalités         10

Communes        185

modifier Consultez la documentation du modèle

Le Val-d’Oise (prononcé [val d‿waz]) est un département français appartenant à la région Île-de-France, créé en 1968 à la suite d'un démembrement du département de Seine-et-Oise. Il constitue la partie nord de l'agglomération parisienne. Il est un des départements de la grande couronne. Il se caractérise par son territoire contrasté regroupant, notamment dans ses deux parcs naturels régionaux, un patrimoine touristique et naturel certain d'une part et, d'autre part, des zones fortement urbanisées, le premier aéroport d'Europe continentale (Paris Charles-de-Gaulle), des pôles d'activité économique dynamiques au rayonnement national et international (dont 9 pôles de compétitivité). Il tire son nom de l'Oise, affluent majeur de la Seine qui le traverse après avoir pris sa source en Belgique et parcouru le nord-est de la France. La ville de Pontoise est le chef-lieu du département. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 95.

 

 

Histoire administrative depuis 1964

1964 (loi du 10 juillet) : la création du département du Val-d'Oise est décidée, ses limites sont fixées (partie nord de l'ancien département de Seine-et-Oise, la totalité de l'arrondissement de Montmorency, la presque totalité de l'arrondissement de Pontoise et une petite partie de l'arrondissement de Mantes-la-Jolie)

1965 (décret du 25 février) : le chef-lieu du département est la ville de Pontoise

1966 (décret du 2 juin) : les arrondissements sont délimités (création de l'arrondissement d'Argenteuil, quelques modifications des limites de l'arrondissement de Pontoise)

1967 (décret du 20 juillet) : création des 27 cantons du Val-d'Oise

1967 (décret du 19 septembre) : l'entrée en vigueur complète de la loi du 10 juillet 1964 est fixée au 1er janvier 1968

1968 (1er janvier) : création officielle du département du Val-d'Oise et entrée en fonction du conseil général élu en 1967

1970 : ouverture de la préfecture de Cergy (bien que Pontoise reste formellement le chef-lieu du département)

1976 (décret du 22 janvier) : le nombre de cantons est porté à 35

1985 (décret du 31 janvier) : le nombre de cantons est porté à 39

2000 (décret du 3 mars) : le chef-lieu de l'arrondissement de Montmorency est transféré à Sarcelles. L'administration sous-préfectorale est restée à Montmorency pendant quatre ans, jusqu'à son déménagement en avril 2004.

Emblèmes

Blason

Blason  Blasonnement :

« De gueules à la cotice en barre ondée d’argent accompagnée en chef d'un alérion d'or et en pointe d’une croisette ancrée du même, à la bordure cousue d'azur chargée de dix fleurs de lys aussi d'or. »

Géographie

Article détaillé : Géographie du Val-d'Oise.

Voir la carte physique Buttes de Rosne216 m Buttes de Rosne

216 m Seine Oise Eure Yvelines Hauts-de-Seine Seine-Saint-Denis Seine-et-Marne

 

Pontoise

 

Beauchamp

 

Beaumont-sur-Oise

 

Cergy

 

Eaubonne

 

Ermont

 

Franconville

 

Jouy-le-Moutier

 

L'Isle-Adam

 

Magny-en-Vexin

 

Saint-Leu-la-Forêt

 

Saint-Ouen-l'Aumône

 

Taverny

 

Auvers-sur-Oise

 

Argenteuil

 

Bezons

 

Cormeilles-en-Parisis

 

Herblay

 

Sannois

 

Sarcelles

 

Domont

 

Garges-lès-Gonesse

 

Gonesse

 

Goussainville

 

Montmorency

 

Saint-Gratien

Voir la carte administrative

Le Val-d'Oise fait partie de la région Île-de-France. Il est limitrophe des départements de l'Oise au nord, de Seine-et-Marne à l'est, de la Seine-Saint-Denis, des Hauts-de-Seine, des Yvelines au sud et de l'Eure à l'ouest.

 

L'est est formé par l'essentiel de la plaine de France. Ce territoire essentiellement rural présente un aspect particulièrement contrasté, voyant cohabiter de la grande culture céréalière et des villages au nord avec un paysage assez préservé, des cités populaires défavorisées au sud, et l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, dont l'emprise au sol s'étend aussi sur les départements de Seine-et-Marne et de la Seine-Saint-Denis. Le sud du Val-d'Oise est constitué de la vallée de Montmorency et d'une partie de la vallée de la Seine. Le centre et le sud-est du département sont très urbanisés et sont assimilés à l'agglomération parisienne. L'ouest, formé d'une partie du Vexin français, est resté largement rural. Le département possède par ailleurs 21 300 hectares de bois et forêts, soit 21 % de son territoire, les principales étant les forêts de Montmorency, de L'Isle-Adam et de Carnelle1.

 

Le chef-lieu du département est Pontoise qui abrite une sous-préfecture, tandis que Cergy abrite physiquement la préfecture. Les deux villes, très liées au sein de l'agglomération nouvelle de Cergy-Pontoise, font partie d'un seul et même arrondissement, celui de Pontoise. Les sous-préfectures du département sont, outre Pontoise, situées dans les villes d'Argenteuil, la plus peuplée du département, et de Sarcelles.

 

Outre les villes mentionnées ci-dessus, le département compte aussi d'autres villes de plus de 25 000 habitants comme, par population décroissante, Garges-lès-Gonesse, Franconville, Goussainville, Ermont, Bezons, Villiers-le-Bel, Taverny, Gonesse, Sannois et Herblay.

 

Réseau de communication

Le département dispose d'un bon réseau de communication, formé de plusieurs lignes de chemin de fer, d'importantes voies de desserte routière, de la présence d'un fleuve (la Seine) et d'une rivière (l'Oise), ainsi que du premier aéroport international français.

 

Le réseau routier est constitué de deux grands axes radiaux : l'A1 à l'est et l'A15 à l'ouest. La première dessert l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, la seconde la vallée de Montmorency et l'agglomération de Cergy-Pontoise ; elle se prolonge en direction de Rouen par la route nationale 14, aménagée en voie express dans le département. Les routes nationales 1, 16 et 17 constituent d'importants axes dans cette plaine de France. Tous sont reliés par la Francilienne, voie express régionale de rocade située à une trentaine de kilomètres du centre de Paris.

 

Les voies ferrées assurent une bonne distribution avec Paris, mais à l'exception de la relation Pontoise-Creil par la vallée de l'Oise, le réseau manque d'axes radiaux. La relation majeure départementale Cergy-Pontoise - Roissy-CDG nécessite un changement à Paris et se révèle peu concurrentielle face à l'automobile, même si la liaison par autocar express 95-18 relie désormais directement le centre de Cergy-Pontoise aux terminaux de l'aéroport Roissy-CDG2.

 

Le Val d'Oise dispose de l'aéroport international Paris Roissy Charles-de-Gaulle (CDG), premier aéroport d'Europe continentale pour le nombre des passagers accueillis, ainsi que des aéroports d'affaires de Paris Le Bourget (LBG), premier aéroport d'affaire en Europe pour le trafic des passagers, et de Pontoise-Cormeilles (POX), qui dessert l'agglomération de Cergy-Pontoise.

 

Le trafic fluvial se développe sur la Seine et sur l'Oise, ouvrant le département vers les ports de Rouen et du Havre (via la Seine) et d'Europe du nord (via l'Oise). Un nouveau port fluvial accueillant un trafic de conteneurs, est en cours d'aménagement au nord du territoire du Val d'Oise, à Bruyères-sur-Oise.

 

Hydrographie

 

La Seine à La Roche-Guyon. Le fleuve longe l'escarpement formé de falaises de craie marquant la limite méridionale du plateau du Vexin français avant d'atteindre la Normandie.

Le Val-d'Oise est traversé par l'Oise selon un axe nord-est/sud-ouest. La rivière, qui prend sa source en Belgique, atteint son confluent avec la Seine peu après avoir quitté le département, à Conflans-Sainte-Honorine. La boucle de l'Oise à Cergy constitue l'axe d'urbanisation de l'agglomération de Cergy-Pontoise ; son centre est occupé par des étangs d'une surface totale de cent-cinquante hectares, aménagés sous forme de base de loisirs.

 

Le cours de la Seine borde le département au sud à Argenteuil et Bezons, puis au sud-ouest à La Frette-sur-Seine et Herblay, puis de nouveau à son extrémité ouest, à Vétheuil, Haute-Isle et La Roche-Guyon avant d'atteindre la Normandie.

 

Le Val-d'Oise est traversé par plusieurs autres rivières de moindre importance : l'Epte, le principal, forme sa frontière historique avec la Normandie à l'ouest, la Viosne, les deux Aubette (Aubette de Meulan et Aubette de Magny) le Sausseron et l'Esches occupent des dépressions du Vexin français, tandis que la Thève, l'Ysieux, le Petit Rosne et le Croult forment de petits cours d'eau en plaine de France. La vallée de Montmorency au sud, en dépit de son nom, n'est traversée par aucun cours d'eau d'importance, seuls quelques ruisseaux comme le ru Corbon la traversent, pour l'essentiel canalisés, pour alimenter le lac d'Enghien, d'une superficie de quarante-quatre hectares.

 

Climat

Article détaillé : Climat du Val-d'Oise.

Le climat du Val-d'Oise est caractéristique de celui de l'Île-de-France, de type océanique dégradé, c'est-à-dire légèrement altéré par des apparitions ponctuelles d'influences continentales, et caractérisé par une certaine modération. L'appartenance du sud du département à l'agglomération parisienne provoque une très légère élévation de la température d'un ou deux degrés en fonction des conditions climatiques par rapport aux zones rurales d'Île-de-France. Cet écart est particulièrement notable au lever du jour par temps calme et anticyclonique, et la situation a tendance à s'accentuer au fil des années.

 

La température moyenne annuelle est de 12 °C, le mois le plus le froid est janvier avec +4 °C ; les mois les plus chauds sont juillet et août avec +19 °C (moyenne journalière). Le nombre moyen de jours où la température dépasse 25 °C est de 40, dont 8 au-delà de 30 °C. Le département connaît en moyenne 115 jours de précipitations par an (pluies supérieures ou égales à 1 mm), avec une moyenne annuelle variant de 625 à 718 mm. Dans le sud du Val-d'Oise, depuis 1955, la durée moyenne annuelle d'ensoleillement est de 1719 heures3.

 

Démographie

Article détaillé : Démographie du Val-d'Oise.

Les habitants du Val-d'Oise sont les Val-d'Oisiens. Selon les derniers chiffres de population légale en vigueur en 2012, le Val d’Oise comptait 1 168 892 habitants au 1er janvier 2009, soit 63 400 habitants supplémentaires par rapport au recensement de mars 1999. La croissance de la population du département s’est sensiblement ralentie depuis quelques années.

 

L'évolution démographique constatée

Entre 1999 et 2006, tous les départements d’Île-de-France gagnent des habitants, y compris la ville de Paris, qui gagne désormais à nouveau des habitants (+56 000 habitants, +0,38 %/an). Cependant, les évolutions sont différentes en fonction des départements. Les taux de croissance les plus importants sont rencontrés en Seine-Saint-Denis et dans les Hauts-de-Seine, avec respectivement +1,13 % et +1,07 % de croissance annuelle (soit 000 +109 000  hab. et 000 +107 000  hab. sur la période 1999-2006). Suivent la Seine-et-Marne (+0,95 %/an, +80 000 hab.), le Val-de-Marne (+0,83 %/an, +71 000 hab.) et l'Essonne (+0,81 %/an, +64 000 hab.). Le Val d'Oise et les Yvelines sont les départements de la région progressant le moins vite (hors Paris), avec respectivement +0,67 %/an (+52 000 hab.) et +0,44 %/an (+42 000 hab.). On constate donc que les départements de la petite couronne, qui semblaient s'essouffler depuis les années 1970, sont ceux qui gagnent le plus d'habitants entre 1999 et 2006, avec la Seine-et-Marne. Par contre, l'augmentation de population ralentit dans les Yvelines et le Val-d'Oise. Cependant, le Val-d'Oise a un taux de fécondité au-dessus de la moyenne française, avec 2,32 enfants par femme4.

 

L'évolution de l’espérance de vie en Val-d'Oise

Selon les données de l’INSEE, la progression de l’espérance de vie en Val d’Oise est sensiblement équivalente, entre 1990 et 2002, à celle constatée en ce qui concerne les moyennes nationale ou régionale.

 

En 2002, l’espérance de vie était en augmentation en Val-d’Oise : pour un homme, elle atteignait, en Val d’Oise, 76,4 ans, contre 82,7 ans pour une femme, pratiquement équivalente à celle de la moyenne nationale (75,8 ans et 82,9 ans respectivement). Entre 1990 et 2002, l’espérance de vie est passée de 73 ans à 76,4 ans pour un homme, et de 81 ans à 82,7 ans pour une femme.

 

Économie

Issu du découpage administratif de la Région parisienne en 1967, le Val-d’Oise s’est affirmé rapidement comme un département dynamique, situé à quelques kilomètres de Paris, en région Île-de-France. Avec près d'1,2 million d’habitants, une agglomération « Préfecture », Cergy-Pontoise, regroupant près de 200 000 habitants et 32 agglomérations supérieures à 10 000 habitants, le département du Val d’Oise présente un double visage : d'une part, un espace urbanisé sur toute sa frange méridionale, depuis le secteur d’Argenteuil-Bezons, jusqu’aux communes du sud-est (Sarcelles, Gonesse, Garges-lès-Gonesse), et d'autre part, de très vastes espaces ruraux maintenus en zones de production agricole : polyculture et élevage dans le Vexin Français (couvert par un Parc naturel régional), grande agriculture à forte valeur ajoutée en Plaine de France.

 

Situé en périphérie nord et nord-ouest de l’agglomération parisienne, le Val d’Oise bénéficie réellement d’une situation privilégiée à la fois en tant que « porte d’entrée » de la métropole parisienne, mais aussi en tant qu’espace ouvert vers l’Europe du Nord (Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas,...).

 

En outre, grâce à la proximité de Paris, son caractère international est renforcé par la présence, sur son territoire, de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, disposant d’une gare TGV intégrée, permettant des connexions rapides et faciles pour les passagers aériens et ferroviaires depuis et vers toutes les principales métropoles françaises et européennes.

 

Un tissu économique dense, riche et diversifié

Si le tissu économique du département est composé d’une large majorité de PME-PMI, le Val-d’Oise accueille bon nombre de grandes firmes qui exercent un rôle capital dans sa dynamique économique. Sièges sociaux et groupes industriels de renom national ou international ont choisi de s'y implanter. L’agglomération de Cergy-Pontoise, le bassin industriel d’Argenteuil-Bezons (dit Les rives de Seine), et le secteur de Roissy-en-France (à proximité de l’aéroport) en accueillent un nombre considérable (3M, Air liquide, SPIE, BP, S. C. Johnson, Dassault, Sagem, Peugeot, Thales, Thomson, Huawei, Brother, Mori - Seiki, Air France Industries, Fujitsu-Siemens, Sharp, Akai, Konica, Opel, Rover, Yamaha, ACNielsen, Sony Mobile,Kubota, Delphi, Hispano Suiza, Pioneer…).

 

Ces entreprises constituent d’importants donneurs d’ordres et font appel à un réseau dense et diversifié de sous-traitants. Mais une part importante de la production industrielle du Val d’Oise est issue des nombreuses entreprises de taille moyenne présentes sur son territoire.

 

Celles-ci sont orientées, notamment, vers toute une série de secteurs d’activités à vocation technologique : fabrication mécanique et d’équipements industriels, activités numériques, électroniques, fabrications à haute valeur ajoutée… Le Val-d’Oise est ainsi au premier rang français dans le secteur de la production des robots.

 

Par ailleurs, le Val d'Oise est particulièrement ouvert à l'accueil d'entreprises internationales : plus de 800 sociétés à capitaux majoritairement étrangers sont déjà installées dans le département, dont près de 150 sociétés nord-américaines, 130 sociétés britanniques, 110 sociétés allemandes, 67 sociétés japonaises (parmi les 368 entreprises nippones implantées en France), et déjà 6 sociétés chinoises (dont les sièges européens des entreprises Huawei et Broad).

 

Le territoire du Val-d’Oise est concerné en outre par les périmètres de neuf Pôles de compétitivité en Île-de-France labellisés par le gouvernement, dans les domaines des « logiciels et systèmes complexes » (dit System@tic), de la santé et des biotechnologies (dit Medicen), de l’image, du multimédia et de la vie Numérique (dit Cap digital), de l'aéronautique et du spatial (dit ASTech), de l'industrie financière (dit Finance Innovation), du Caoutchouc et des Polymères (dit ELASTOPOLE), de la Ville et de la Mobilité durable (dit ADVANCITY) , de la Cosmétique (dit COSMETIC VALLEY) et de la sécurité routière et la mobilité Durable (dit Mov'eo).

 

Les pôles d’excellence sont également relayés depuis quelques années par les réseaux d’entreprises qui maillent le territoire, dans plusieurs domaines de compétences (comité mécanique, réseau « Mesure », Val-d’Oise numérique, réseau automobile Val-d'Oise-Yvelines (RAVY), Réseau Éco-Industries, Val-d’Oise SAT…).

 

2 500 hectares de surfaces sont actuellement affectés dans le Val-d’Oise aux zones d’activités économiques, soit plus de 2 % du territoire départemental. Les pôles économiques de Cergy-Pontoise et de Roissy Charles-de-Gaulle disposent ainsi d’importantes surfaces de terrains pour l’accueil d’entreprises immédiatement disponibles. En outre, 21 parcs d’activités économiques accueillent déjà, chacun, plus de mille salariés.

 

En une vingtaine d’années, le département s’est enrichi de plus de 100 000 emplois salariés nouveaux, l’une des meilleures performances réalisées en France en termes d’accroissement. Au cours des dix dernières années, le Val-d’Oise a été classé plusieurs fois au premier rang des départements français en termes d’accroissement du nombre des emplois salariés. En 2003, le Val-d’Oise était ainsi le premier département d’Île-de-France en termes de taux de progression des emplois salariés du secteur privé5. En outre, si la progression du nombre des emplois est plus rapide dans les secteurs d’activités économiques tertiaires, le Val-d’Oise résistait mieux que les autres départements, jusqu'en 2005, au phénomène de désindustrialisation qui affecte la région Île-de-France.

 

Depuis juillet 2005, le Val-d'Oise a obtenu le label Technopôle délivré par le réseau national RETIS (réseau français des technopoles, CEEI, incubateurs et pôles de compétitivité). Val d'Oise Technopole se décline en sites labellisés (Parc Saint Christophe, Parc de l'Horloge, Parc Val de France, pépinière technologique ACCET-Neuvitec 95 et Aéropole), en entreprises labellisées (120 en 2010) et en partenaires technopolitains (15). Par ailleurs le Val d'Oise compte le seul Centre Européen d'Entreprises et d'Innovation d'Ile de France avec l'ACCET-Neuvitec 95.

 

Pôles et axes économiques

Le Val d’Oise dispose de pôles économiques réellement complémentaires les uns des autres, facilement accessibles par voie routière et ferroviaire depuis le centre de Paris :

 

au cœur de la Plaine de France, et sur le territoire de la Communauté de communes de l'Ouest de la Plaine de France, la présence de l’autoroute A 16, qui permet l’accès à la Grande-Bretagne par le tunnel sous la Manche, explique l’essor actuel des zones d’activités qui jalonnent le parcours depuis la route nationale 1 entre Deuil-la-Barre, Domont et Montsoult, autour des centres urbains qui ont conservé leur structure et leur patrimoine historique (le Château d'Écouen par exemple, dont la fréquentation touristique entretient également le dynamisme économique).

le pôle économique du nord de la vallée de l’Oise, autour de Persan et de Beaumont-sur-Oise, au passé industriel riche et vivace, est un site d’équilibre sur le versant nord-ouest du Val-d’Oise. Industries métallurgiques, mais aussi entreprises de pointe, concourent désormais à renforcer ce secteur géographique qui offre des zones d’activités particulièrement accessibles (autoroute A16 vers le Royaume-Uni ; route nationale 184 vers Cergy-Pontoise ; Autoroute 104 vers l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle|Paris-Charles-de-Gaulle). Le développement de pôles logistiques et de «post-production» dans le parc d’activité portuaire de Bruyères-sur-Oise vient renforcer les perspectives économiques de ce secteur.

les rives de Seine, d’Argenteuil et Bezons à Cormeilles-en-Parisis, Herblay, La Frette-sur-Seine, sont remarquablement situées par rapport à Paris et à La Défense, y compris pour l’accueil de nouvelles activités tertiaires. C’est ainsi que le secteur industriel d’Argenteuil et de Bezons, qui accueille un pôle universitaire, est spécialisé dans l’aéronautique, les industries métallurgiques et de haute technologie, mais aussi dans les filières de la chimie fine ou de la plasturgie. Seinergies, en façade autoroutière, témoigne du succès remporté par les espaces récemment aménagés, et de nouveaux programmes d'immeubles de bureaux (River Ouest de 70 000 m2) sont désormais engagés, en bénéficiant de l'arrivée programmée du tramway à Bezons, permettant de rejoindre très facilement La Défense et l'ouest parisien. Les parcs d’activités de Cormeilles-en-Parisis, de Pierrelaye et d’Herblay offrent des opportunités d’implantation très favorables, dans un environnement privilégié.

la vallée de Montmorency est, avant tout, un espace résidentiel recherché, mais les parcs d’activités de taille humaine des Communautés d’agglomération Val et Forêt et de la vallée de Montmorency », tout comme ceux des autres communes du secteur (Sannois par exemple), situées sur l’axe du RER, y offrent également un tissu très riche en PME-PMI spécialisées : haute technologie et sous-traitance en mécanique, plastique ou électronique.

le Vexin français, qui bénéficie du label Parc naturel régional couvre près de 50 % de la superficie totale du département du Val-d'Oise. Ce territoire accueille des parcs d'activités économique à taille humaine, intégrant des chartes de qualité environnementale, et ouverts à l'implantation d'entreprises technologiques, artisanales ou de services.

Cergy-Pontoise, agglomération majeure

Construite à partir de 1969 sur un territoire à peu près équivalent par sa superficie à celui de Paris, Cergy-Pontoise, la préfecture du Val-d’Oise, est devenue, en l’espace d’une génération une véritable métropole (200 000 habitants), dotée de tous les équipements indispensables au bien-être de ceux qui y vivent et qui y travaillent. Avec plus de 4 000 entreprises, 85 000 emplois sont disponibles sur place pour une population active sensiblement équivalente.

 

Située à trente kilomètres de Paris, Cergy-Pontoise bénéficie des principales voies de communication nécessaires à son développement : trois lignes SNCF, ainsi que les lignes A et C du RER, mettent le cœur de Paris à quarante minutes. En voiture, l’A15 reliée à l’A86 place Cergy-Pontoise à trente minutes de La Défense en heures creuses. La Francilienne rend l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle aisément accessible, et la ligne de Bus Express reliant par cette voie autoroutière Cergy-Pontoise à l’aéroport Charles-de-Gaulle et a sa gare TGV intégrée offre des débouchés faciles à atteindre pour les actifs domiciliés dans l’agglomération de Cergy-Pontoise. Ces liaisons rapides mettent Cergy-Pontoise au centre du développement du quart nord-ouest de la région Île-de-France.

 

Qu’il s’agisse de commerces (250 000 m2) ou d’équipements (4 théâtres, 11 cinémas, 83 groupes scolaires, 11 lycées, 18 collèges, 1 400 chambres d’hôtels, 180 restaurants, un réseau de télécommunication à très haut débit, un aéroport d’affaire…), l’offre tente de répondre au mieux à la demande des habitants.

 

La création, dès 1991, de l’Université de Cergy-Pontoise qui accueille 17 000 étudiants en plus des 12 000 élèves inscrits dans les écoles supérieures de gestion et d’ingénieurs (ESSEC, ENSEA, EISTI, ITIN, les sept grandes écoles de l'Institut polytechnique Saint-Louis) démontre la volonté de doter l'agglomération des atouts nécessaires à son essor. Cergy-Pontoise est désormais le second pôle universitaire en Île-de-France, après Paris.

 

L'orientation internationale de la zone de l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

Ce secteur géographique du Val-d’Oise bénéficie d’une situation exceptionnelle compte tenu de l’existence d’axes routiers importants (route nationale 16, route nationale 17, A1, Francilienne, A16), de la réalisation engagée de nouvelles liaisons rapides (bouclage au nord de l’aéroport de la Francilienne, Avenue du Parisis), et de la présence de l’Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle (aéroport, gare TGV, stations RER). À l’intérieur de la plate-forme aéroportuaire, l’existence de programmes immobiliers représentant plus de 100 000 m2 de bureaux (Roissy-pôle), d’une pépinière d’entreprises (Aéropole) et d’un centre de promotion économique (Datagora Roissy CDG Area) permettent un effet d’entraînement.

 

Pour répondre à une très forte demande de la part d’entreprises nationales et étrangères, plusieurs parcs d’activités, pour environ 1 000 hectares, situés sur les territoires des communes de Roissy-en-France, Gonesse, Bonneuil-en-France et Goussainville, sont programmés par le schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), et accueillent des entreprises de haute technologie et des sociétés étrangères ou à vocation internationale. Le nouveau pôle économique du "triangle de Gonesse", situé entre les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle et de Paris-Le Bourget, représente environ 700 hectares.

 

De même, la Communauté d'agglomération Val de France, la communauté d'agglomération Roissy Porte de France ou la communauté de communes du Pays de France et les communes comme Sarcelles, Louvres, Villiers-le-Bel ou Saint-Witz, aménagent de nouveaux parcs d’activités pour l’accueil d’entreprises intéressées par la proximité de l’aéroport et de ses services, par la qualité des infrastructures routières ainsi que par la vocation internationale de ce secteur stratégique de la région Île-de-France.

 

Culture

Articles détaillés : Culture dans le Val-d'Oise, Festival du Val-d'Oise et Filmographie dans le Val d'Oise.

Le Furia Sound Festival, un festival de musique (entre 2005 et 2010).

Le nombre de films tournés dans le Val d'Oise est particulièrement nombreux. On cite couramment le chiffre de 400 films tournés dans le Val d’Oise depuis 1950.

L'Espace Michel Berger (EMB), à Sannois, est une salle de spectacle consacrée aux musiques actuelles.

Écouen avec le Musée national de la Renaissance notamment.

CirquEvolution se déroule tous les ans d'octobre à mai autour d'une vingtaine de spectacles de cirque de création et d'actions culturelles en direction des habitants. Les villes participantes sont Arnouville, Bezons, Le Complexe Marcel Paul à Vauréal, Eaubonne, le Centre culturel Germinal de Fosses; Garges-lès-Gonesse, Goussainville, Gonesse, Jouy-le-Moutier, Marly-la-ville, Saint-Ouen-L'Aumône, Villiers-le-Bel...

EuropaCity, le futur complexe de loisirs, équipements culturels et commerces devrait s'implanter dans le département à Gonesse d'ici 2024.

Personnalités artistiques

Vincent van Gogh a vécu à Auvers-sur-Oise

Camille Pissarro a vécu à Pontoise

Jean Bullant a vécu et est décédé à Écouen. Célèbre architecte de la Renaissance, il a édifié les plans du Château d'Écouen et fut enterré dans l'église de la ville. Jean Bullant a également participé à la construction du Château de Chantilly, du Château de Saint-Maur, du Château de Chenonceau, du Palais des Tuileries et bien d'autres œuvres architecturales majeures de cette époque.

Anis, chanteur originaire de Cergy

Wanda Landowska, claveciniste et pianiste juive polonaise ayant vécu à Saint-Leu-la-Forêt

Théophile Hingre, peintre, graveur, affichiste, illustrateur et sculpteur, né et mort à Écouen. Une salle d'exposition lui est consacrée au Manoir des Tourelles, dans le centre-ville.

Les Ogres de Barback, groupe de musique, vécurent à Jouy-le-Moutier durant leur enfance et adolescence.

Secteur Ä, groupe de Hip-hop composé entre autres de Stomy Bugsy, Passi, des duos Ärsenik et Neg'Marrons. Les membres du groupe sont issus de Garges-lès-Gonesse, Sarcelles et Villiers-le-Bel.

Sniper - groupe de Rap originaire de Deuil-la-Barre

Seth Gueko, rappeur originaire de Saint-Ouen-l'Aumône

Gringe, rappeur du duo des Casseurs Flowters, est né et a grandi à Cergy-Pontoise6

Yvonne Lefébure, pianiste - est née à Ermont

Georges Braque, peintre et sculpteur français, un des initiateurs du cubisme avec Pablo Picasso, est né à Argenteuil.

Patrick Bruel, a vécu à Argenteuil quand il a débarqué d'Algérie en 1962.

Gustave Caillebotte, peintre impressionniste français, a vécu et peint à Argenteuil.

Ingrid Chauvin, comédienne française de télévision née à Argenteuil.

Jean-Marie Le Sidaner, écrivain.

Enrico Macias, a vécu à Argenteuil après son départ d'Algérie.

Edouard Manet, peintre impressionniste français, a vécu et peint à Argenteuil.

Claude Monet, peintre impressionniste français, a vécu et peint à Giverny.

Paul Personne, musicien, qui est né à Argenteuil.

Auguste Renoir, peintre impressionniste français, a vécu et peint à Argenteuil.

Albert Robida (1848-1926), illustrateur, spécialisé dans les dessins d'anticipation.

Rolandaël, dessinateur humoristique, né à Argenteuil.

Sidney, musicien, animateur radio/télé, pionnier français du Hip-hop.

Alfred Sisley, peintre impressionniste français, a vécu et peint à Argenteuil.

Florent Mothe, musicien et chanteur de pop, rock, jazz, métal, né à Argenteuil en 1981.

Paul Signac a travaillé à Sannois.

Jeanne Marie Bourgeois (Mistinguett), la plus célèbre des Enghiennoises, est née à Enghien-les-Bains le 3 avril 1875 au 5, rue du chemin-de-fer (actuellement rue Gaston-Israël) ; une plaque figure sur sa maison natale à proximité immédiate de la gare d'Enghien. Elle fut enterrée dans le caveau familial du cimetière nord de la ville.

Élie Semoun, humoriste, acteur, écrivain, poète et chansonnier, vit à Enghien-les-Bains.

Eugène Isabey, fils de Jean-Baptiste Isabey, peintre comme son père, vécut douze ans au bord du lac d'Enghien-les-Bains. Il fut surnommé « l'amiral du lac » car il naviguait sur une barque pourvue de quatre voiles.

Horace Vernet, peintre, s'installa à Enghien-les-Bains avec sa fille en 1825.

Maxim Saury, musicien, est né à Enghien-les-Bains.

Tristan Bernard, écrivain, vécut à Enghien-les-Bains.

Paul Siraudin, librettiste notamment de la Fille de Madame Angot, mourut à Enghien-les-Bains, le 8 décembre 1883.

Georges Bordonove, écrivain et historien, est né à Enghien-les-Bains le 25 mai 1920.

Christophe Willem, chanteur, est né à Enghien-les-Bains le 3 août 1983.

Jean Gabin, acteur français ayant grandi à Mériel.

Lorie, chanteuse et comédienne française, est née au Plessis-Bouchard.

Carine Haddadou, chanteuse ayant participé à la Star Academy 1, qui habite à Vauréal.

Antoine Daniel, vidéaste, réalisateur de l'émission What The Cut sur Youtube.

Florent Amodio, patineur artistique champion d'Europe 2011, qui fait partie du club de Cergy-Pontoise.

Maxime Chattam est né à Herblay.

Charb de Charlie Hebdo est né et a vécu à Pontoise

Environnement

En 2008, 571 440 tonnes de déchets ménagers et assimilés ont été collectées dans le Val-d'Oise, soit 490 kg/hab7.

 

Tourisme

Article détaillé : Tourisme dans le Val-d'Oise.

 

L'Église d'Auvers-sur-Oise, par Vincent van Gogh, 1890, huile sur toile, musée d'Orsay.

Le département possède un riche patrimoine historique et architectural classé, mais ne se situe pas sur les grands axes touristiques français. Il est probablement éclipsé par le rayonnement exceptionnel de la capitale. Le Val-d'Oise possède deux parc naturels régionaux qui contribuent à préserver la majeure partie du département : le parc naturel régional du Vexin français et le parc naturel régional Oise-Pays de France.

 

Le Vexin français, une des régions rurales les mieux conservées à proximité de Paris, constitue la zone la plus attractive pour le tourisme : Auvers-sur-Oise, le village des peintres, est devenu le pôle principal du département avec une importante clientèle internationale, et une importante politique de développement qui a en partie porté ses fruits. Également dans le Vexin, le château de la Roche-Guyon constitue un autre pôle touristique, aux confis de la Normandie et de l'Île-de-France.

 

À l'est, l'abbaye de Royaumont, fondée par Saint-Louis au xiiie siècle, est le second monument le plus visité après le château d'Auvers. Au sud, le château d'Écouen qui abrite le très riche musée national de la Renaissance souffre d'un relatif enclavement et n'attire qu'un nombre restreint de visiteurs comparativement aux autres musées nationaux de la région : il se place cependant en troisième position des sites les plus visités du Val-d'Oise. La comptabilisation des visites ne concerne que le Musée, néanmoins la commune d'Écouen compte d'autres monuments nationaux très visités, comme l'église Saint-Acceul, faisant de la ville un important pole touristique. Plusieurs autres musées et monuments se situent dans le département : on peut citer le musée archéologique départemental du Val-d'Oise à Guiry-en-Vexin, le Musée de la moisson à Sagy (Val-d'Oise), le musée Jean-Jacques-Rousseau à Montmorency, ou encore l'abbaye de Maubuisson à Saint-Ouen-l'Aumône parmi les plus célèbres.

 

Résidences secondaires

Selon le recensement général de la population du 1er janvier 2008, 1,1 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

 

Ce tableau indique les principales communes du Val-d'Oise dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10 % des logements totaux.

 

Commune          Population SDC Nombre de logements  Résidences secondaires % résidences secondaires

Vienne-en-Arthies          401         221         50           22,56 %

Vétheuil              878         496         87           17,61 %

Nesles-la-Vallée               1 833     817         82           10,02 %

Sources :

 

Source INSEE ,chiffres au 01/01/2008.

Politique

Articles détaillés : Liste des députés du Val-d'Oise, Liste des sénateurs du Val-d'Oise, Liste des conseillers généraux du Val-d'Oise et Conseil départemental du Val-d'Oise.

Personnalités politiques

Arnaud Bazin, président du conseil départemental du Val-d'Oise

Philippe Doucet, député du Val-d'Oise (5e circonscription), ancien maire d'Argenteuil ;

Didier Arnal, président du conseil général de 2008 à 2011 (canton de Sarcelles-Sud-Ouest) ;

François Scellier : député du Val-d'Oise (6e circonscription) et conseiller général ;

Georges Mothron : ancien député du Val-d'Oise (5e circonscription), maire d'Argenteuil, vice-président du conseil général ;

Philippe Houillon : député du Val-d'Oise (1re circonscription) et maire de Pontoise ;

Hugues Portelli : sénateur du Val-d'Oise, maire d'Ermont ;

Lucienne Malovry : sénateur du Val-d'Oise, ancien maire de Cormeilles-en-Parisis ;

Dominique Strauss-Kahn : ancien député du Val-d'Oise (8e circonscription) et adjoint au maire de Sarcelles ; ancien ministre de l'économie et des finances du gouvernement de Lionel Jospin, il quitte ses fonctions électives en 2007 pour prendre la direction du Fonds monétaire international, il quitte son poste en 2011 à la suite d'un scandale sexuel ;

Alain Richard : Sénateur-maire de Saint-Ouen-l'Aumône et ancien ministre de la défense de 1997 à 2002 (Gouvernement de Lionel Jospin) ;

Bernard Angels : Maire d'Écouen depuis 1977 et Sénateur du Val-d'Oise, ancien Vice-président du Sénat et ancien député.

Axel Poniatowski : député du Val-d'Oise (2e circonscription) maire de L'Isle-Adam et ancien président de la commission des affaires étrangères à l'Assemblée nationale ;

Jérôme Chartier : député du Val-d'Oise (7e circonscription) et maire de Domont ;

Robert Hue : sénateur du Val-d'Oise, ancien maire de Montigny-les-Cormeilles.

Yanick Paternotte : ancien député du Val-d'Oise (9e circonscription) et ancien maire de Sannois ;

Gérard Sebaoun : député du Val-d'Oise (4 ecirconscription) ;

Francois Pupponi : député du Val-d'Oise (8e circonscription) et maire de Sarcelles ;

Jean Bardet : député du Val-d'Oise (3 ecirconscription) ;

Dominique Gillot : ancienne maire d'Éragny-sur-Oise et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées et aux personnes handicapées (Gouvernement de Lionel Jospin) ;

Administration

Articles détaillés : Administration du Val-d'Oise et Liste des préfets du Val-d'Oise.

Médias

Val d'Oise matin, l'édition départementale du quotidien Le Parisien.

La Gazette du Val-d'Oise, titre de presse hebdomadaire régionale (informations départementales, agglomération de Cergy-Pontoise, Vallée de l'Oise, Parisis). Un exemplaire gratuit est également distribué chaque vendredi, Côté Val-d'Oise. Le titre appartient au groupe Publihebdos.

L'Écho-Le Régional, titre de presse hebdomadaire régionale (Vallée de l'Oise, Vallée de Montmorency, Plaine de France, Val et forêt, agglomération d'Argenteuil-Bezons). Le journal fait partie du groupe Publihebdos depuis 2008.

Val d'Oise, Le mag, mensuel du Conseil général du Val d'Oise.

VO Tv, et son site Internet VOnews, chaîne de télévision du département. Elle est diffusée via la chaîne locale Télif, qui regroupe plusieurs chaînes d'Île-de-France.

IdFM Radio Enghien, station de radio généraliste basée à Enghien-les-Bains (98.0 FM).

RGB99.2, station de radio généraliste basée à Cergy (99.2 FM). Née en 1982 de la fusion de deux radios associatives : Radio Ginglet et Radio La Boucle qui a donné : Radio Ginglet La Boucle (RGB).

Reve FM (Radio Essec Voix Étudiante), station de radio de l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC), située à Cergy.

Actu95.net, pureplayer d'informations locales implanté à Vauréal à Cergy-Pontoise.

Sports

Clubs sportifs notoires

CSG Club Sportif de Glace, où le Patinage artistique est représenté par le Champion d'Europe 2011 Florent Amodio.

L'AS Pontoise-Cergy TT, club de tennis de table basé à Pontoise, évoluant en Pro A.

L'Entente Sannois Saint-Gratien (ESSG), club de football commun aux villes de Sannois et de Saint-Gratien, qui évolue en CFA.

L'AS Saint-Ouen-l'Aumône (ASSOA), club de football fondé en 1946, évoluant en CFA2.

Le FC Saint-Leu, anciennement Saint-Denis Saint Leu FC, club de football fondé en 1912 à Saint-Leu-la-Forêt.

L'Entente Franconville Césame Val d'Oise (EFCVO), est un club d'athlétisme qui évolue en Élite (première division). Il regroupe dix communes : Andilly, Deuil-la-Barre, Eaubonne, Enghien-les-Bains, Franconville, Margency, Montmorency, Saint-Gratien, Sannois et Soisy-sous-Montmorency.

Les Cougars de Saint-Ouen-l'Aumône sont un club français de football américain basé à Saint-Ouen-l'Aumône. Le club évolue en D1.

Les Jokers de Cergy, club français de hockey sur glace et de roller in line hockey. La section masculine en glace évolue cette saison au deuxième niveau national (Division 1) tandis que le section féminine est championne de France en titre.

Les Chiefs de Garges, ou Entente Deuil-Garges, club de hockey sur glace basé à Garges-lès-Gonesse, évoluant au deuxième niveau national (D1).

Le Taverny Sports nautiques 95 est un club français de water-polo basé a Taverny, qui évolue en D1 et qui a été champion de France.

Le Cercle épéiste de Saint-Gratien dont est issu un champion olympique et champion mondial qui compte le 3e plus grand épéiste du monde.

Sportifs célèbres

Stéphane Diagana, athlète français recordman d'Europe du 400 m haies, était licencié à l'Entente Athlétique Franconville-Le-Plessis-Bouchard (actuel Entente Franconville Cesame Val d'Oise EFCVO).

Louis Saha, avant-centre du club anglais Everton Football Club. Il a fait ses débuts au FC Soisy Andilly Margency.

Sébastien Bassong Nguena, défenseur central du club anglais Tottenham Hotspur et international du Cameroun. Débuts à l'ASM Enghien Deuil, aujourd'hui FC Deuil Enghien.

Philippe Boisse, double médaillé d'or aux Jeux olympiques (1980-1984), médaillé d'argent par équipe en 1984, triple médaillé d'or aux championnats du monde (1982-1983-1984 ).

Myriam Soumaré, sprinteuse, quintuple médaillée aux championnats d'Europe d'athlétisme (à Barcelone en 2010 : or sur 200 m, argent sur 4 × 100 m et bronze sur 100 m ; à Helsinki en 2012 : bronze sur 200 m ; à Göteborg en 2013 : bronze sur 60 m). Elle évolue au AA Pays de France Athlé 95.

Riyad Mahrez, milieu de terrain évoluant au Leicester FC en Angleterre (champion en titre). International algérien, il a été nommé meilleur joueur de Barclays Premier League en 2016, est né à Sarcelles et a commencé à l'AAS Sarcelles.

Cultes

Pour l'Église catholique : le diocèse de Pontoise.

Pour l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours : la paroisse de Cergy Pontoise.